Siège RN2, Quartier BWOGA 1, Gitega
Téléphone +257 22 40 51 44
Email info@paeej.bi
Flash infos
Ven. 19 Avril 2024 22:27
Le PAEEJ se digitalise

Nos différentes plateformes

Incubation, accompagnement, développement, formation, emploi, financement en ligne.
Facile, simple, rapide, efficace, visitez les plateformes et inscrivez-vous et bénéficiez de tout le potentiel du PAEEJ digital.
Actualités

Nos récentes actualités

Annuaires

Des PMEs financées par le PAEEJ

Services en ligne

Toujours disponible pour vous écouter et vous accompagner

7J/7 et 24h/24 nous recevons vos requêtes et sollicitations, plus besoin de vous déplacer vers es bureaux du PAEEJ ou venir faire la queue des longues heures.
Notre agence digitale traite votre requête et vous donne une réponse dans un délai raisonnable.
Chiffres clés

Le PAEEJ en chiffres

9992 Jeunes formés
2011 Projets financés
2000 Stages offerts
283 Compétences dispensées

PAEEJ exhibition week

Du 15 au 23 Décembre 2023

A Zion Beach - Bujumbura et en ligne

Salon, conférences, networking, rencontre B2B, spectacles
Agenda

Activités &
évènements à venir

Expositions, séminaires, formations, ateliers, spectacles et événements majeures, le PAEEJ fourmille d’activités gratuites au profit de la jeunesse burundaise !
Témoignages

Ils parlent du PAEEJ

Qu'ils soient Entrepreneurs, Artisans, Travailleurs ou Stagiaires, des milliers de jeunes passés par le PAEEJ expriment leur satisfaction et leur gratitude...
Elodie NIYONZIMA,30 ans
Médiatrice 25 ans
Sandrine Kezimana
Valentine Ndayisenga
Nadège Ntunzwenimana
Arcade NDUWIMANA
Violette Ntirampeba
Athanasie NDAYIRAGIJE, 27 ans

D’ici deux ans, chaque jeune de cette coopérative aura ses propres 2 millions de BIF. Ma vie va certainement changer. Maman de deux enfants, je serai désormais autonome, plus question de dépendre de mon mari.

Elodie NIYONZIMA,30 ans
Vice-présidente d’une coopérative financée par PAEEJ dans l’élevage de porcs.
Elodie NIYONZIMA,30 ans

Adieu le calvaire quotidien dans les champs. Bonjour l'élevage de porcs qui va changer ma vie. D’ici deux ans, ma coopérative aura gagné une somme de 3 millions de BIF après avoir remboursé le capital de base.

Médiatrice 25 ans
Membre d’une coopérative financée par PAEEJ dans l’élevage de porcs.
Médiatrice 25 ans

Ça m’a pris plus de 4 ans pour réaliser mon projet de fabrication de serviettes hygiéniques. Car je n’avais pas de moyens, la machine coûte très chère. Grâce au PAEEJ, mon rêve est devenu réalité. J’ai pu lancer mon produit Aujourd’hui, le produit se trouve dans 10 provinces. Après 9 mois de démarrage de mon entreprise, j’ai déjà écoulé 1500 cartons.

Sandrine Kezimana
CEO de l’entreprise Seka nawe, Fabrication de serviettes hygiéniques, Bujumbura mairie
Sandrine Kezimana

Désormais, les gens m’appelle DG (Directrice général) ou « Mabuja »… Aujourd’hui, je me considère comme une femme leader. Je satisfais tous mes besoins avec mes propres moyens. Certains jeunes survivent grâce à moi car je les ai donnés de l’emploi.

Valentine Ndayisenga
Coiffeuse d’hommes, propriétaire d’un salon de beauté, Bujumbura rural
Valentine Ndayisenga

Avant, je ne pouvais pas m’acheter de vêtements ou du savon car j’étais chômeur. Ma famille est très pauvre, mes parents ne travaillent pas. Grâce au financement du PAEEJ, ma vie a changé. Je peux m’offrir tout ce que je désire.

Nadège Ntunzwenimana
Boulangerie, Bujumbura mairie
Nadège Ntunzwenimana

Je suis diplômé D6 et chômeur depuis 7 ans. Je me suis lancé dans l'élevage de porcs grâce au PAEEJ. Nul doute que ce projet va améliorer mes conditions de vie. Ma coopérative a déjà créé trois emplois en deux mois seulement.

Arcade NDUWIMANA
Membre d'une coopérative de la colline Bitezi, commune Matana de la province Bururi .
Arcade NDUWIMANA

Je ne regrette pas. Depuis que le PAEEJ existe dans ce pays, je ne regrette pas. De vendeuse du charbon dans la rue à chef d’entreprise, je suis très fière. Avant, les gens me sous estimaient. Mais aujourd’hui, ils me respectent et m’appellent l’employée du PAEEJ

Violette Ntirampeba
CEO de l’entreprise production aliments bétail en rafles de maïs, Rutana.
Violette Ntirampeba

Je suis lauréate des Humanités depuis 2018 j’étais jusque-là chômeur. Avec cet élevage de porcs, PAEEJ m'a donnée de l'emploi.

Athanasie NDAYIRAGIJE, 27 ans
Présidente d'une coopérative bénéficiaire du PAEEJ avec un projet d’élevage de porcs.
Athanasie NDAYIRAGIJE, 27 ans